Imprimer ce Page

Fête de Saint-Wendelin

Ce dimanche 19 octobre, la communauté de paroisses des moulins de la Zorn fêtait son patron, Saint-Wendelin.

Durant les bricolages du mercredi, les enfants avaient décoré un char avec Annick Littel, la coopératrice de la pastorale des enfants.

Les chars, exposés devant la chapelle Saint-Wendelin, ont été bénis avant la messe par le curé Olivier avant de partir en procession vers l’église avec les enfants, les servants d’autel et quelques paroissiens. En entrant dans l’église, les enfants ont déposé leurs offrandes au pied de l’autel: des paniers remplis de fruits, de légumes, de fleurs et même de doudous. Une atmosphère joyeuse et festive régnait dans l’église, à laquelle ont contribué les chorales réunies.

Article des DNA du 21/10/2014

apres-avoir-beni-les-deux-chars-devant-la-chapelle-le-pere-olivier-miesch-a-invite-ses-fideles-a-partir-en-procession-jusqu-a-l-eglise-catholique-photo

Ce dimanche, une fête pour honorer le patron de la communauté de paroisses des moulins de la Zorn, saint Wendelin, s’est tenue à Hochfelden.

La célébration a débuté devant la chapelle en présence de nombreux enfants. Invités à s’associer à cette fête, ils avaient fabriqué lors des temps de bricolage du mercredi, le char des enfants. Constitué d’un homme de paille, d’un arbre de vie, de fruits et légumes, et de la maquette du presbytère catholique de Hochfelden, il était accompagné du char de Gérard Mengus de Wilwisheim, sur lequel étaient disposés fruits et légumes hors normes.

En procession

Après avoir béni les deux chars devant la chapelle, le père Olivier Miesch a invité ses fidèles à partir en procession jusqu’à l’église catholique. Les chorales réunies, les servants d’autel et les lecteurs venant des différentes paroisses ont permis à l’assemblée venue nombreuse de célébrer avec ferveur. Au préalable, les enfants avaient déposé leurs offrandes au pied de l’autel, des paniers garnis de fruits et légumes, de fleurs, et parfois de doudous.

Après la célébration, tous étaient attendus au foyer Saints-Pierre-et-Paul pour l’apéritif, et la traditionnelle vente de choux. Si la fête Saint-Wendelin correspond à la récolte de choux, celui-ci n’a de rapport avec le légume que le nom. Créé dans une pâtisserie strasbourgeoise, il est exclusivement fabriqué à l’occasion de la fête patronale de Hochfelden. Inventé avec le concours du sacristain Gilbert Colling et son équipe, ce nouveau venu stimule la générosité des paroissiens, et remplace avec succès depuis 40 ans, choux de Bruxelles, de Milan ou d’Angers, cultivés dans les jardins. De taille généreuse, fourrés à la crème au beurre amélioré et aromatisé d’un subtil parfum tenu secret, glacé au sucre et caramel, 800 choux sur les 1 200 commandés avaient déjà été réservés. Pour le reste, ils ont tous trouvé preneur.