«

»

Imprimer ce Article

Jubilé de la miséricorde

Editorial du Curé Olivier (décembre 2015)

La Miséricorde ! Le Pape François vient d’annoncer un « Jubilé », une année Sainte extraordinaire, sur le thème de la Miséricorde, du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016. Ce « Jubilé de la Miséricorde » débutera par l’ouverture de la Porte Sainte à la basilique Saint-Pierre de Rome. Voilà qui tombe bien avec ce que vit notre société, la violence qui la traverse, et qui nous pousserait à répondre à la haine par la haine.

  Qu’est-ce donc que la Miséricorde ? Un terme qui paraîtrait un peu vieillot, démodé, dépassé… A tort ! Comme le dit un article du site « croire.com », duquel est inspiré cet éditorial, le mot « Miséricorde » désigne, en hébreu, le cœur profond, les « entrailles » qui frémissent sous le coup de la douleur et de la peine. Quel père ou mère, conjoint ou ami n’a jamais ressenti cela ? La miséricorde apparaît donc comme l’attachement profond d’un être pour un autre et particulièrement de Dieu pour l’homme. Dans notre vie, Dieu souffre avec nous, il est bouleversé par nos malheurs, nos souffrances et notre condition fragile et limitée. Dans un grand mouvement d’amour pour nous, il nous manifeste sa tendresse, nous aide concrètement dans nos vies, nous témoigne sa « miséricorde », nous pardonne nos manquements, nos faiblesses, nous envoie son Fils. Dans le Nouveau Testament, Jésus nous invite à faire de même envers nos frères : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux ». (Mt 5,48)  

Ce thème tient particulièrement au cœur de notre Pape qui veut une Eglise proche, pas simple donneuse de leçon : « Ressentir la miséricorde, ce mot change tout. C’est ce que nous pouvons ressentir de mieux : cela change le monde. Un peu de miséricorde rend le monde moins froid et plus juste. Nous avons besoin de bien comprendre cette miséricorde de Dieu, ce Père miséricordieux qui a une telle patience… Souvenons-nous du prophète Isaïe, qui affirme que même si nos péchés étaient rouges écarlates, l’amour de Dieu les rendra blancs comme neige. C’est beau, la miséricorde (…) N’oublions pas cette parole : Dieu ne se fatigue jamais de nous pardonner, jamais (…) Le problème est que nous, nous nous fatiguons ! Nous ne voulons pas ! Nous nous fatiguons de demander pardon ! Lui ne se fatigue pas de pardonner, mais nous, parfois, nous nous fatiguons de demander pardon. Ne nous fatiguons jamais, ne nous fatiguons jamais ! Lui est le Père plein d’amour qui toujours pardonne, qui a ce cœur de miséricorde pour nous tous. Et nous aussi apprenons à être miséricordieux avec tous. »

Cette année correspond en plus à celle lors de laquelle nous lisons l’Evangile selon Saint Luc, appelé aussi « l’Evangéliste de la miséricorde ». Nous pourrons redécouvrir certaines paraboles : la brebis égarée, la drachme perdue, le père miséricordieux. Dans notre vie de foi, c’est au travers du Sacrement de Réconciliation en particulier que nous percevons la miséricorde de Dieu, un trésor à redécouvrir. Le pardon de Dieu nous remplit de joie et d’allégresse, nous redonne la paix. Mais ce n’est pas tout. Dieu nous manifeste aussi son attachement, sa miséricorde, au travers de personnes,  d’événements concrets, de rencontres,  qu’il faut savoir relire dans sa vie. 
COMMUNAUTES DE PAROISSES DES MOULINS DE LA ZORN & AU PAYS DU HOUBLON, BOSSENDORF, ETTENDORF, MINVERSHEIM, LIXHAUSEN, RINGELDORF 

Plusieurs décisions ont été prises par l’EAP pour marquer cette année de la Miséricorde :

  1. Une soirée de prière ouverte à tous se déroulera le 5 février 2016, 20h00, en l’église de HOCHFELDEN, avec possibilité de vivre le Sacrement de la Réconciliation.
  2. L’installation de deux portes devant la chapelle Saint Wendelin, une porte extérieure, une autre intérieure. Cette dernière sera présente dans les églises de nos villages aux moments importants de la vie de la paroisse.
    • le samedi entre 10h00 et 12h00 pour le Curé Olivier au presbytère de HOCHFELDEN et le Père Colbert au presbytère d’ETTENDORF
    • entre 17h30 et 18h30 là où aura lieu la messe du soir par le prêtre qui la célèbrera. Pour les autres prêtres, les contacter directement pour un rendez-vous.
  3. Nous considérons aussi la porte de la chapelle de HOHATZENHEIM comme porte jubilaire pour notre Communauté de Paroisses.
  4. Pendant l’Avent et le Carême, les prêtres seront plus particulièrement à votre disposition pour vivre le Sacrement de la Réconciliation:
  5. Du 1er mai au 26 juin 2016, une permanence sera assurée à la chapelle SAINT WENDELIN, le dimanche de 17h00 à 18h00, avec la lecture continue de l’Evangile selon Saint Jean

Le reste dépendra de chacun, en adoptant un comportement miséricordieux à travers les petites choses de la vie de tous les jours. Le monde en ressortira bien plus beau ! 

Logo-jubilé-miséricorde