Imprimer ce Page

Rencontres internationales de Taizé

 

Les rencontres internationales de Taizé à Strasbourg se sont achevées. Dans le doyenné de Hochfelden, ils étaient 166 jeunes venant d’Espagne, de Pologne, d’Ukraine, de Croatie et d’Allemagne accueillis dans les villages du doyenné du 28 décembre 2013 au 1er janvier  2014. 68 foyers catholiques et protestants ont ouvert leur porte. Les rencontres avec ces jeunes chrétiens ont laissé de beaux souvenirs dans les paroisses et les familles. Les temps de prière, d’échange, de fête ont permis à la communauté de se mobiliser, de partager, de renforcer les liens entre les paroissiens et entre les communautés. 

Voici un petit résumé des journées vécues dans nos paroisses.

Visite des permanentes de la communauté de Taizé

Deux permanentes de la communauté de Taizé, Judith (Pays-Bas) et Florence (France) ont passé le week-end du 18 au 20 octobre dans notre doyenné pour nous présenter Taizé et les rencontres européennes qui se sont déroulées à Strasbourg du 28 décembre 2013 au 31 janvier 2014.

Vendredi 18 octobre, à l’église d’Ettendorf, elles ont rencontré des personnes engagées dans la vie de nos paroisses.

Samedi 19 octobre, à WINGERSHEIM, elles ont rencontré les jeunes qui ont été confirmés en novembre.

Le soir, les jeunes et les paroissiens ont été invité à une veillée de prière «Taizé» à l’église de WINGERSHEIM animée par la chorale des jeunes.

Dimanche 20 octobre, à HOCHFELDEN, elles ont participé à la messe en l’honneur de «St Wendelin», patron de la communauté de paroisses des Moulins de la Zorn et elles ont témoigné devant l’assemblée pour l’inviter à héberger des jeunes qui participeront aux rencontres européennes de Taizé.

Samedi 28 décembre

Nos hôtes tant attendus sont arrivés d’Allemagne, de Pologne, de Croatie, d’Espagne et d’Ukraine à Hochfelden pour les rencontres internationales de Taizé. Les 3 bus les ont déposés au collège, puis ils ont marché jusqu’à la salle de l’étang de pêche.

Après un petit mot d’accueil et une présentation de chaque groupe présent, les organisateurs ont commencé à faire la répartition dans les familles. Entre temps, des boissons et un sandwich ont été servi, le tout dans la simplicité et la convivialité.

A 14h, les familles d’accueil ont fait connaissance avec les jeunes et les ont conduit chez eux pour leur installation avant qu’ils ne repartent pour le rassemblement à Strasbourg.

 

Dimanche 29 décembre

Nos hôtes avec leurs familles d’accueil ont assisté aux célébrations dans les paroisses.

A Hochfelden, dans l’église décorée aux couleurs de Taizé, les jeunes ont été accueilli par la communauté rassemblée. Ils se sont aussi présenté et ont adressé leur merci aux familles qui les reçoivent chez elles.

Le repas a été pris dans les familles avant le départ des jeunes pour Strasbourg l’après-midi.

Le soir, retour à Hochfelden dans les familles.

Lundi 30 décembre

Les jeunes et les paroissiens se sont rassemblés dans l’église de Hochfelden pour le temps de prière. Puis, les jeunes, répartis en groupes, ont échangé sur un texte de la Bible. Ils ont ensuite écouté des personnes des paroisses catholiques et protestantes témoigner de leur engagement au service de l’Eglise ou de la solidarité.

Mardi 31 décembre

Après le temps de prière du matin, des petits groupes d’échange biblique se sont constitués dans l’église de Hochfelden, puis les jeunes ont eu un temps pour préparer la fête du soir.

Le soir, au retour de Strasbourg à 21h30, les jeunes, leurs familles d’accueil et des paroissiens se sont retrouvés à l’église d’Ettendorf pour la célébration de la paix. Une marche aux flambeaux dans les rues d’Ettendorf a mené l’assemblée jusqu’à la salle polyvalente.

La soirée s’est poursuivie à la salle polyvalente par le “fête des peuples”: un buffet, de la musique et surtout la présentation par chaque groupe d’une petite animation: danse, chant, jeu…, beaucoup de convivialité, de joie et de rires pour le passage de la nouvelle année.

 Lundi 1er janvier

Après un repas en famille, le moment du départ est venu! Avec beaucoup d’émotion partagée, les jeunes ont remercié leurs familles d’accueil qui ont été ravies des rencontres inattendues faites durant ces jours.

Messages de frère Aloïs 

 

Chers amis,

Du fond du cœur, je remercie tous ceux qui ont permis que la rencontre de Strasbourg soit si belle, pleine de joie et d’espérance: paroisses, prêtres et pasteurs, familles, responsables politiques….

Tous les jeunes ont été logés dans des familles. Nombreux sont ceux qui nous ont dit avant de partir combien ils étaient touchés par la chaleur de votre accueil. Que des milliers de personnes aient ouvert leurs portes à des jeunes qu’elles ne connaissaient pas, dans une période où l’on a souvent peur des étrangers, cela souligne la communion de l’Eglise et approfondit la compréhension entre peuples.

La prière commune dans votre belle cathédrale, dans l’église Saint Paul, et aussi dans les halles du Wacken transformés en églises provisoires, continuera à nous soutenir longtemps.

Comme des pèlerins, nous sommes tous en route vers une communion plus personnelle avec Dieu, vers une fraternité plus profonde les uns avec les autres, en particulier entre chrétiens encore séparés, et vers une nouvelle solidarité avec les démunis.

Puissions-nous tous poursuivre cette recherche là où nous vivons ! Nous restons unis dans une profonde communion fraternelle.

frère Alois